Comment trouver une fuite d’eau sur un toit ?

Comment trouver une fuite d’eau sur un toit ?

5 janvier 2022 0 Par Franck

La partie la plus difficile de la réparation d’une fuite sur le toit semble être l’identification de la source de la fuite. Bien sûr, il est assez facile de repérer des taches d’eau sur le plafond ou l’apparition de moisissures — des signes certains d’une fuite. Mais une fois que l’eau a pénétré le toit, elle est facilement détournée par des éléments comme l’isolation. Donc, même si vous identifiez les signes d’une fuite dans la chambre du coin, le point vulnérable de votre toit peut être assez loin de cette partie de votre maison.

Pour cette raison, les travaux de réparation de toiture commencent par localiser l’origine du problème.

Dans cet article vous trouverez des conseils pour identifier une fuite sur le toit, et la réparer avant que les dommages ne s’aggravent.

Étape 1 : Inspectez le grenier

 

Surveillez le grenier pour bien voir le dessous du toit, soyez prudent là-haut : S’il n’y a pas de sol approprié, marchez soigneusement de la solive à la solive.

Utilisez la lampe de poche pour examiner le dessous du toit. Surveillez les zones les plus sombres du revêtement de toit environnant. S’il n’a pas plu récemment, les taches humides peuvent être trop difficiles à discerner. La moisissure, par contre, a tendance à s’attarder. Ainsi, si vous rencontrez un morceau de moisissure, qui se développe sur l’humidité, les chances sont que vous ayez trouvé le point vulnérable dans votre toit.

 

Étape 2 : Suivez l’isolant endommagé

 

Le dessous du toit est souvent camouflé par l’isolation, ce qui peut être utile pour identifier la fuite. L’isolation se détériore plus rapidement que le bois. Toutefois, si vous constatez des dégâts sur une partie de l’isolant, vous devez vous rappeler que la fuite elle-même peut se trouver à plusieurs pieds de chaque côté parce qu’elle a détourné l’eau de pluie de la source de la fuite.

 

Il est préférable d’enlever soigneusement tout isolant adjacent à l’endroit où vous remarquez des signes de fuite. De cette manière, il est possible de suivre le chemin de l’eau de la zone endommagée jusqu’au point d’entrée de l’eau dans le toit.

Étape 3: Inspectez le dessous du toit

 

Certains objets (par exemple, un clou errant) peuvent percer le toit et laisser des traces visibles à l’œil nu. À défaut de tels signes évidents, vérifiez les évents de toit. Le cas échéant, ces évents sont généralement près des crêtes ou des extrémités de pignon, ou les deux. Au fil du temps, les joints autour des évents peuvent s’affaiblir graduellement, ce qui permet à l’eau de pluie de s’infiltrer.

Étape 4 : arrosez le toit au temps sec

 

Si le temps sec récent a rendu votre recherche de fuite difficile, vous pouvez toujours simuler une tempête. Cette méthode nécessite deux personnes : Alors qu’une personne monte sur le toit, tuyau d’arrosage en remorque, l’autre personne reste dans le grenier avec une lampe de poche à la main. Section par section, la personne sur le toit mouille le long du toit, tandis que l’autre examine attentivement le dessous du toit pour déceler les fuites.

En simulant une chute de pluie, vous pouvez constater directement comment votre toit résiste — ou ne résiste pas, selon le cas — à des conditions qui ressemblent à celles d’une tempête naturelle.

Étape 5 : commencez à réparer votre toit

 

Les fuites ne font qu’empirer. Agissez rapidement une fois que vous avez localisé la source du problème. Heureusement, dans plusieurs cas, il suffit d’une petite réparation du toit pour arrêter la fuite — par exemple, remplacer un bardeau. Si vous ne vous sentez pas à l’aise sur le toit, cependant, ou si la fuite semble importante, n’hésitez pas à contacter un professionnel : recherche de fuite d’eau Épinay-sur-Orge